Le Directeur du CHU de Constantine placé sous contrôle judiciaire

Le Directeur général du Centre hospitalo-universitaire de Constantine, le chef du bureau des marchés du même établissement, et un « fournisseur » suspectés d’être impliqués dans une affaire « d’accord d’avantages injustifiés dans le cadre de marchés publics » et de « mauvaise utilisation de la fonction » ont été placé sous contrôle judiciaire, ce jeudi 13 juin, selon un communiqué de la Sûreté de wilaya de Constantine.

« Dans le cadre de la lutte contre la corruption, la brigade économique et financière de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya de Constantine a traité une affaire de passation de marchés publics en infraction aux règlements et à la législation en vigueur au niveau du CHU Ibn Badis de Constantine », annonce la sûreté de wilaya.

En plus du DG et du responsable des marchés du CHU, d’autres cadres de l’établissement ont été présentés au Procureur. Il s’agit en l’occurrence de membres de la commission d’ouverture et d’évaluation des soumissions qui n’ont pas été mis sous contrôle judiciaire.

« Ont été présentés au procureur de la République près le tribunal de Constantine le Directeur général et d’autres cadres dont le chef du bureau des marchés du même établissement, des membres de la commission d’ouverture et d’évaluation des soumissions, le fournisseur bénéficiaire du marché, tous âgés de 44 à 61 ans, dans une affaire d’accord et d’obtention d’avantages injustifiés dans le cadre de marchés publics et de mauvaise utilisation de la fonction », précise le communiqué.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*